Comment fonctionnent les essais cliniques ?

Les patients nous ont dit que leur décision de participer à un essai clinique se fondait sur des raisons très personnelles : certains se montrent déterminés au moment d'affronter un défi ; ils veulent être actifs face à leur maladie ; d’autres patients veulent profiter de l'opportunité de partager avec des chercheurs leur précieux point de vue sur leur maladie dans le but d'aider d'autres personnes vivant les mêmes choses. Tous ont pesé les avantages et les risques et sont fermement déterminés à contribuer aux avancées médicales.

Tenez compte des avantages

  • L'opportunité de jouer un rôle actif dans la gestion de votre santé
  • Être en contact avec une équipe d'experts qui vous apporte une meilleure compréhension de votre maladie
  • Avoir accès à de nouvelles recherches, de nouveaux médicaments et traitements
  • Des soins/tests supplémentaires, spécifiques à l'essai
  • Savoir que l'on aide les autres

Évaluez les risques

Tout traitement médical peut engendrer des risques et les essais cliniques n’y font pas exception. Les patients d'un essai doivent être conscients du danger ou du niveau de risque.

Exemples de risques

  • Des effets secondaires possibles liés au médicament, des complications médicales mineures et inconfortables – ou graves nécessitant une attention médicale
  • Constater que l'essai est plus contraignant et chronophage que les soins ordinaires
  • Se voir demander de modifier ou d'interrompre le traitement que l'on prenait avant l'essai
  • Des inconvénients liés aux tests médicaux et interventions supplémentaires

Les avantages et les risques varient d'un essai à l'autre. Demandez au personnel de l'essai quels avantages et risques peut présenter l'essai que vous envisagez.

À propos de la rémunération et des coûts engagés

Les patients sont-ils rémunérés pour leur participation ?

Les patients ne sont pas rémunérés pour leur participation à des essais cliniques de phases 2, 3 et 4. Seuls les volontaires en bonne santé participant à des essais de phase 1 (premiers tests) sont parfois rémunérés.

Devrai-je payer quelque chose ? 

Le médicament ou traitement testé dans le cadre d'un essai clinique est gratuit. Les coûts que vous devez éventuellement prendre en compte sont ceux liés aux déplacements (pour se rendre et revenir du site de recherche), à la garde des enfants, à une baisse de salaire (le cas échéant) due à une baisse du temps passé au travail, etc. Un coordinateur de recherche clinique peut vous aider à déterminer les coûts engendrés tout au long de la période de l'essai et si certains sont remboursés.

Devrais-je participer à un essai clinique ? Considérations relatives au mode de vie

Les patients des essais cliniques se demandent souvent quelle incidence aura leur participation sur leur vie quotidienne ou professionnelle, en dehors de leur implication dans l'essai. La présente section traite des considérations financières et professionnelles à prendre en compte, qu'elles s'appliquent ou non à votre situation.

Aspects financiers

Au moment d'envisager la participation à un essai clinique, les considérations financières interviennent dans le processus de décision. Même si les coûts restent en général faibles, certaines dépenses indirectes peuvent se présenter. La présente section les aborde pour vous fournir toute l'information requise pour vos prévisions.

Les coûts du traitement

Le traitement expérimental administré lors d'un essai clinique est fourni gratuitement aux patients. Le promoteur assume l’ensemble des coûts de tous les médicaments, traitements et tests expérimentaux au cours des phases 1 à 3 des essais cliniques.

Lors d’essais observationnels de phase 4, le médicament est déjà approuvé. Le médecin prescrit le médicament et le teste en contexte réel. C’est le seul cas où il incombe au patient (ou à la sécurité sociale si le traitement est remboursé) de payer le médicament. Dans certains cas, les couvertures d'assurances et les indemnités de soutien permettent un remboursement du médicament au patient.

Autres coûts possibles

Vous devez éventuellement prévoir des frais de déplacement des allers-retours à la clinique ou au centre de recherche, même si certains essais cliniques remboursent les frais de transport ou de stationnement.

Peut-être devrez-vous prévoir un budget pour la garde d'enfants, le nettoyage et d'autres tâches ménagères.

Même si cela ne constitue pas en soi une dépense, il importe de calculer une perte de revenus en raison des absences au travail, le cas échéant.

Le coordinateur de l'essai est le mieux placé pour vous aider à calculer tous les frais et obtenir un aperçu complet des coûts de votre participation pendant toute la durée de l'essai. Il vous dira aussi si certains de ces frais sont remboursés par le promoteur de l’essai.

Considérations relatives à l'emploi

Lorsque vous participez à un essai clinique, vous êtes, avec votre médecin et l'équipe médicale, les seules personnes à le savoir. Vous êtes entièrement libre de décider si vous communiquez cette information et à qui, sauf si votre essai clinique exige que vous vous absentiez de votre travail. Dans ce cas, il vous faudra peut-être prévenir certains collègues.

Les patients disent parfois à leurs collègues qu'ils participent à un projet de recherche, sans fournir de détails sur leur état de santé. D'autres communiquent ouvertement leur décision et les détails de leur expérience, afin que leurs collègues comprennent mieux le processus et en tirent des enseignements. Vous constaterez que, la plupart du temps, les gens sont très compréhensifs et conciliants, mais si vous craignez que votre poste soit menacé, demandez un avis juridique.

Légalement, vous n'avez pas l'obligation de dire quoi que ce soit à votre employeur sur l'essai clinique. Vous pouvez choisir d’utiliser des jours de congés et, dans un tel cas, nul besoin de justification. Mais si vous devez vous absenter de votre travail et avez besoin d'une autorisation, vous devrez l'informer de l'essai et proposer activement des solutions pour toute absence professionnelle.

Si vous n'avez pas besoin de vous absenter, il vous revient de décider si vous informez votre employeur de votre participation et quand le faire.

Vous êtes le mieux placé pour décider des personnes à informer, le cas échéant. Il se peut que vous deviez le dire à vos collègues lorsque vous prenez un congé ou réorganisez la charge de travail, mais si vous le faites, et en ressentez le besoin, vous pouvez demander leur discrétion.

Nul besoin d'entrer dans des détails personnels ou dans le fonctionnement de l'essai, à moins que vous ne soyez très proche et très à l'aise avec vos collègues. Le plus important est de communiquer honnêtement les raisons pour lesquelles vous participez à l'essai, ce que cela signifie pour vous et pourrait signifier pour d’autres dans le futur.

Vous pouvez leur dire que :

  • Vous aurez accès à un nouveau traitement de recherche qui fonctionnera éventuellement pour vous, même s'il n'est pas encore largement accessible en dehors de l'essai clinique.
  • Vous aidez les autres en contribuant à la recherche médicale.
  • Tous les nouveaux traitements médicaux doivent faire l'objet d'essais cliniques avant de passer dans la pratique courante — il s'agit donc d'une étape cruciale et requise pour accélérer les traitements curatifs.
  • La réussite des essais cliniques dépend de la participation de volontaires comme vous.

Si vos collègues demandent plus d'informations, n'hésitez pas à les diriger vers le site “Essais cliniques AbbVie”. Nous les aiderons à comprendre votre maladie et les essais cliniques en général.

  • Communiquez vos engagements relatifs à l'essai, dès que vous les connaissez : rendez-vous, journées ou demi-journées d'absence, etc.
  • Essayez de trouver des arrangements. Si vous devez vous rendre à un rendez-vous pour l'essai, proposez d'emporter du travail à la maison, de faire des heures supplémentaires ou de travailler durant la pause-déjeuner. Cela prouvera que vous êtes prêt à suggérer des solutions.
  • Offrez un solide soutien à vos collègues de travail quand vous le pouvez, et ne craignez pas de leur demander leur soutien lorsque vous en avez besoin.
L’image montre un homme et une femme en train de lire. Le contenu de la page explique ce qu’est un essai clinique.

Qu'est-ce qu'un essai clinique ?

Tout savoir sur les essais cliniques.

L’image montre deux hommes qui lisent un journal.

À quoi s'attendre lors d'un essai clinique 

Toutes les informations et réponses dont vous avez besoin avant, pendant et après un essai clinique.